Comment s’apaiser grâce à la méditation Transcendantale?

Dans une société où le stress est omni présent, de plus en plus de personnes s’intéressent aux différentes formes de relaxations: en passant par les massages, la méditation, la sophrologie, le physiothérapie, le yoga et bien d’autres encore…

Notre mission est d’écrire des articles afin de vous informer des nouvelles concernant le bien-être, l’écologie et les méthodes naturelles de santé holistiques 🙂

Vous trouverez à la fin du texte, mon partage avec vous sur mon experience personnelle concernant la méditation. Je suis la fondatrice de Consciousness et il est important pour moi de vivre à 100 % en accord avec les valeurs que je partage avec vous sur Consciousness !

1- La méditation transcendantale:

Cette technique de relaxation moderne est très prisée, de nombreuses personnes influentes tels que Stella Mcartney, Jerry Seinfeld ou encore Katy Perry décrivent cette méditation comme étant  » un chargeur » leur permettant de « naviguer le fleuve pas toujours tranquille de la vie »…

À quoi correspond la méditation transcendantale?

La méditation transcendantale est une marque déposée de relaxation et de développement personnel qui est dérivée d’une pratique Indienne très ancienne, introduite en Occident en 1955 par Maharishi Mahesh Yogi, d’après les chiffres recueillis, elle aurait été enseignée a plus de 6 millions de personnes à travers le monde.

Les bienfaits qui suivent le processus de méditation transcendantale:

1er point: Une plus grande résistance au stress!

D’après des études faites par l’organisme Hormones and Behavior, la pratique quotidienne de la méditation diminue l’état de stress de 30%

Une étude faite à l’université de Stanford a prouvé que la méditation est deux fois plus efficace pour diminuer le stress et l’anxiété

De nombreuses personnalités ont commenté les effets positifs sur leur santé, comme Jennifer Aniston ci-dessous:

 » Cela me procure une joie apaisante » Jennifer Aniston

Méditer permet d’avoir un coeur en bonne santé: Des études sur la meditation transcendantale montre une diminution artérielle ainsi qu’une réduction des crises cardiaques.

2- Les bienfaits de la méditation de pleine conscience:

Voici une étude menée par les chercheurs afin de prouver les bénéfices de la méditation sur la santé et le bien-être:

L’objectif était de découvrir si le cerveau pouvait introduire une plasticité cérébrale structurelle et modifier les réseaux cérébraux et découvrir quelles méthodes d’entrainements sont les plus efficaces pour gérer le stress social.

Pour répondre à ces questions, Sofie L. Valk et Tania Singer du Max Planck Institute of Human Cognitive and Brain Sciences (Leipzig, Allemagne) ont, avec leurs collègues d’autres institutions (1), mené un projet d’envergure visant à distinguer les effets uniques des différentes méthodes d’entraînement mental.

L’étude a été menée sur plus de 450 participants âgés de 20 à 55 ans. Ils ont été répartis en 2 groupes et ont été évalués sur la méditation en pleine conscience, sur 3 modules de 3 mois portant sur des capacités différentes. Les exercices étaient enseignés 1 fois par semaine pendant une durée de 30 minutes par jour pendant 6 jours par semaine.

  • Les premier module: il avait pour objectif d’entrainer les capacités d’attention et d’introspection durant la pratique méditative de pleine conscience. Celle-ci consiste à se concentrer sur son attention, sur sa respiration et sur les différentes parties du corps ainsi que sur les repères auditifs ou visuels de l’environnement présent.

  • Le deuxième module était porté sur le développement des compétences socio-affectives, telles que la compassion, la gratitude ainsi que la gestion des émotions difficiles.  En plus de cette méditation seule, les participants ont partagé une meditation à 2 pendant 10 minutes en échangeant sur des expériences affectives de la vie quotidienne visant à entrainer la gratitude, la compassion et l’empathie.

  • Dans ce troisième module, les participants entrainaient des habitudes socio-cognitives ou la metacognition (contrôle de ses propres processus de pensée). Dans ce cas de figure, les participants prenaient mentalement la perspective d’une partie intérieure ou d’un aspect de leur propre personnalité.

Selon cette technique d’entrainement mental pratiquée, des structures cérébrales ainsi que des marqueurs comportementaux ont changé de manière significative !

Conclusion, qu’à apporté chacune de ces expériences?

Après les deux modules sociaux, l’amélioration de la compassion a été constatée -> d’après les études, on a pu le constater dans les zone du Cortex cérébrale beaucoup plus active.

Les chercheurs ont souligné que la compassion, l’empathie et la prise de perspective sont des compétences cruciales pour réussir dans les interactions sociales, notamment dans la prise de gestion des conflits et de la coopération.

Les différents exercices influençaient également la gestion du stress. On a observé une diminution de la secretion d’hormone du stress psychosocial de 51 %

De même pour le deuxième cas, on observe que l’échange de renseignements des personnes à un inconnu mêlés avec une expérience d’empathie et d’écoute aurait nettement diminué la peur de la honte sociale ou du jugement d’autrui.

Enfin, de manière générale, dans les 3 cas, on a observé une diminution du stress de manière générale.

Ma propre expérience:

Moi-même fondatrice du concept Consciousness, j’ai également vécu une experience méditative en allant faire une retraite Vipassana, ce fût une révélation puisqu’en Occident nous n’avons pas été habitués à calmer notre esprit: appelé  » la pensée du singe ». Le fait de se retrouver avec soi-même est une experience incroyable et perturbante ( au début) !

Le fait de ne rien contrôler et de devoir s’écouter est difficile au premier abord, heureusement à force de persévérer, on réussit à adoucir et à diminuer nos pensées qui peuvent être nocives pour le mental et par conséquent pour le corps puisque nous sommes en grande partie constitué d’eau (65% environ par adulte).

La méditation est selon moi, une forme d’apaisement, une ressource profonde dans laquelle plus rien de superflu n’a d’importance, on peut y pratiquer le lâché prise et se retrouver en phase avec son esprit, ses pensées et son corps.

Bien sûr, il est très difficile de faire taire toutes ses pensées, cela est réservé aux bouddhistes qui y consacrent leurs vies entières. Néanmoins, on observe petit à petit une amélioration nous permettant de mieux les contrôler et de développer notre pleine conscience. Ainsi, cela nous permet de réduire de manière volontaire nos pensées futiles qui ne sont pas toujours là pour nous faire avancer. Je prends par exemple, les comparaisons faites dans la société ou encore les phrases de remise en question sur nos capacités de réussite!

Au contraire, le dépassement de soi est beaucoup plus présent et le recul sur l’importance de la gravité des choses aussi. Personnellement, la méditation m’a  permise de réguler mes émotions et de ressentir un apaisement et un bien-être.

Durant la pratique de méditation de pleine conscience, la pineal glande qui se trouve à l’avant du cerveau augmente, celle-ci permet de réguler les emotions afin de mieux les gérer.

Voici un article d’un blog que je trouve très bien expliqué, il vous permettra d’en savoir plus sur la fonction de la pineal glande dans le cerveau humain: https://regisliber.wordpress.com/2015/12/30/avez-vous-le-plein-usage-de-votre-glande-pineale/

Maintenant c’est à vous de jouer, si vous souhaitez avoir un réel » lâcher prise » et arrêter d’avoir des pensées inutiles! Méditez quotidiennement petit à petit, ça sera que du positif pour votre bien-être personnel.

C’est facile et ça améliore votre paix intérieure. Merci pour votre lecture et à très vite!

Consciousness Team

 

 

 

 

 

 

 

About the author

Leave a Reply