1- On pense que la méditation est une réflexion intelligente et approfondie sur un sujet métaphysique sur la vie ou le mort ou encore le cosmos.

Or la réalité est tout autre, la méditation en pleine conscience porte son intention sur le ressenti non verbal, sensoriel et corporel. L’objectif étant de ressentir des sensations grâce à son corps.

2- On pense souvent que la méditation consiste à faire le vide dans sa tête. L’objectif est de ne pas se laisser envahir par le bavardage, en l’observant sans s’identifier. L’objectif est de rester observateur de chaque instant. Ce n’est pas une absence de pensées mais une absence d’engagement dans les pensées.

3- On pense souvent que la méditation est une démarche spirituelle ou religieuse. Or la méditation a pour objectif final de réguler et de mieux gérer ses émotions et son attention. Au delà de l’approche religieuse.

Ci-dessous, dans cette image provenant d’une source scientifique, vous constatez que de nombreuses parties cérébrales s’activent. La manière de fonctionner du cerveau change totalement!

4- On pense souvent que la méditation est un peu comme de la sophrologie et de la relaxation:

Le but recherché n’est pas d’atteindre une relaxation en particulier ( il faut que certaines séances peuvent être au contraire difficiles voir même douloureuses ), ça sert à intensifier sa conscience et son recul envers ses experiences. En effet, on tend à observer et à contempler nos émotions plutôt que de s’obstiner à ne pas être en colère ou énervé. L’acceptation et l’observation est un des principes de la méditation et sur l’impact qu’elle va déclencher sur le corps. Donner ainsi un  » espace mental » à son émotion négative permet de reprendre le contrôle de celle-ci en lui permettant de s’exprimer sans la réprimer. La repression signifie la non autorisation des émotions.

 

Enfin, nous expliquerons brièvement les impacts de la méditation sur la santé :

Elle permet 3 choses:

1- La régulation cognitive c’est à dire mieux identifier l’apparition des pensées négatives et d’éviter ainsi leur propagation, éviter les ruminations.

2- La pratique de la pleine conscience régulière sur le long terme, permet ainsi de développer l’acceptation, le recul et la modulation envers les émotions douloureuses.

About the author

2 Responses
  1. Consciousness

    Merci Eve pour ce commentaire 🙂 Je suis contente de voir que ça t’as orientée vers de meilleures explications! N’hésite pas à partager des idées de sujets qui pourraient t’intéresser, bonne journée à toi !

Leave a Reply