La méditation existe depuis des millénaires, elle s’est diversifiée depuis de nombreuses années et propose différents objectifs. À chacun de trouver le type de méditation qui lui correspond le mieux.

La méditation a de nombreuses vertus tels que:

  • La régénération des cellules
  • L’apaisement
  • Le changement de la structure cérébrale avec des zones du Cortex beaucoup plus actives
  • Développement de la créativité

J’ai cherché à comprendre le « pourquoi » –  » pourquoi les gens s’intéressent à la méditation? » Selon des études faites, les gens s’intéressent à la méditation pour les raisons suivantes:

  • Pour redécouvrir l’essentiel
  • Pour s’apaiser, se relaxer
  • Pour faire une pause
  • Pour se retrouver avec soi…
  • Et pour bien d’autres raisons…

1- La méditation Vipassana

J’ai personnellement commencé par une méditation qui s’appelle Vipassana,  ce type de méditation est considérée comme étant la méditation la plus ancienne dans la religion bouddhiste. Celle-ci consiste à prendre chaque phénomène physique et mental comme objet de méditation.

« Vipassana » signifie voir la réalité comme elle est.

La première méthode Vipassana :  » MAHASI »-> elle consiste à observer et constater les éléments quand ils apparaissent. Le but est de comprendre la réalité de ces objets quand ils apparaissent. Cette forme est considérée comme temporaire et non comme une pratique que l’on doit faire pendant toute sa vie. On l’utilise en permanence, sans effort, elle est relativement simple à appliquer.

La deuxième méthode Vipassana:  » GOENKA » -> consiste à scanner le corps en observant les sensations présentes dans chaque partie du corps. Cette pratique demande un effort de concentration constant, c’est pourquoi, elle peut être critiquée. Cependant, elle permet de prendre conscience de chaque élément, ce qui peut être positif pour les débutants puisqu’il est difficile de faire le vide au départ.

La méditation permet de développer la détente.

2- La méditation ZEN ( ZAZEN) -> celle-ci vient du Japon, elle a un aspect très rituel, il est conseillé de pratiquer le Zazen avec la lecture des textes afin de comprendre cette démarche.

La première est :Le zen Sōtō qui consiste à s’asseoir en silence, sans but précis, face à un mur et à concentrer son attention sur sa respiration et sur sa posture. Quand les pensées apparaissent, on les laissent venir et partir sans porter de jugement, puis, on revient à sa posture et à sa respiration de départ.

Le zen Rinzai, moins répandu en Occident, utilise un kōan, qui est une phrase ou une question paradoxale que pose le maître et que le disciple doit dissoudre (plutôt que résoudre). Comme le kōan ne peut être compris logiquement, il est une invitation au lâcher prise et à une compréhension plus large de la réalité.

Attention, il est primordial de ne pas confondre le terme « zen » qui est une philosophie de vie et le terme « Zazen«  qui est une pratique de méditation.

 

3- La méditation transcendantale

C’est une méditation de relaxation et de développement de la conscience. On la pratique deux fois par jour, vingt minutes par séance. On effectue la MT avec un mantra secret et personnel qui est choisi par un enseignant. Ce mantra est utilisé lors de la pratique méditative. Cette méditation a été inventée par le gourou Maharishi Mahesh Yogi qui a importé cette forme de méditation dans l’Occident. Elle permettrait de diriger l’esprit vers un état appelé  » pure conscience ».

4- La Méditation sonore:

Cette méditation utilise un instrument ou une voix (sous forme d’un son ou d’un mantra) comme objet de méditation. Certains objets comme le bol de crystal, sont dédiés à accompagner les pratiquants durant la séance.

Tout les instruments de musique peuvent avoir un impact positif sur le cerveau ainsi que sur le corps dans sa globalité grâce aux vibrations émises. Cela peut être un élément très puissant pour canaliser l’esprit, apaiser les turbulences émotionnelles. Le mantra thérapeutique qui est très puissant est le OM qui représente le son primordial de l’univers OM MANI PADME HUM invoquant le bien-être.

5- La méditation guidée: Cette méditation consiste à se laisser guider comme son nom l’indique par une voix, elle peut avoir un but de relaxation thérapeutique, d’hypnose, de détente, de méditation, de bien-être et de nettoyage émotionnel.

6- La pratique du yoga: De nombreuses personnes redécouvrent la méditation à travers la pratique du yoga, voici les pratiques les plus courantes liées à la méditation:

a- yoga des postures du corps: HATHA YOGA

b- Yoga du souffle: PRANAYAMA

c- Yoga de l’énérgie : KUNDALINI YOGA

d- Yoga de relaxation: NIDRA YOGA

e- Yoga de connaissance: JNAYA YOGA

À savoir que les pratiques du yoga en Occident sont souvent un mélange de chacune d’entres elles. Le yoga permet un réel  » lâcher prise », prendre conscience de chaque mouvement sans forcer son corps c’est ce qui  représente le mieux le yoga. Bien loin de la gymnastique ou de la danse, on met bien en avant le lâcher prise et non l’application dans la gestuelle: on relâche les muscles, le corps, on se détend…

7- La méditation Tibétaine:

Cette méditation se divise en 2 parties :

Chiné, la pacification du mental (=concentration), et Lhaktong, la méditation analytique qui permet d’étudier le fonctionnement de notre esprit. Si les tibétains sont ouverts à transmettre la pratique de Chiné à n’importe qui, les pratiques avancées sont plus complexes. Elles se font sous forme de rituels et utilisent des supports tels que des divinités.

Les tibétains séparent deux types de pratiques. En effet, la première est liée au mental et a pour but de développer l’amour et la compassion en utilisant les 6 vertus qui sont:

  • la générosité,
  • l’éthique,
  • la patience,
  • l’effort enthousiaste,
  • la concentration et la sagesse (Chiné et Lhaktong en font partie).

La seconde est liée à l’esprit et a pour but de réaliser la véritable nature de celui-ci. Contrairement à ce qui est transmis dans la méditationzen et vipassana, les tibétains ne séparent pas la méditation du reste de leurs pratiques.

Si vous désirez apprendre la méditation tibétaine et dépasser le stade de Chiné, une implication et un investissement personnels profonds dans les valeurs tibétaines sont nécessaires.

Pour mieux comprendre la différence entre la méditation tibétaine, zen et vipassana, il peut être utile d’avoir une idée plus claire de ce qu’est la Philosophie bouddhiste.

Mon conseil personnel pour commencer la méditation est tout simplement d’utiliser une vidéo de méditation sur youtube ou d’utiliser l’application Petit Bambou qui propose plusieurs types de méditation: la méditation guidée, la méditation libre et la cohérence cardiaque. Elle permet une bonne initiation à la méditation.

Exemple de méditation guidée:

https://www.youtube.com/watch?v=dAWViBO0kxw

Merci pour votre lecture !

Si vous pratiquez la méditation, je souhaiterais en savoir plus sur vos méthodes ☺alors n’hésitez pas à commenter !

 

Un petit geste d’encouragement 🙂

Je vous invite à vous abonner à la newsletter si vous avez aimé cet article et cette expérience partagée avec vous 🙂 vous pourrez ainsi recevoir les prochains articles!

Abonnez-vous sur le site en inscrivant votre Email ( en bonus, vous recevrez en cadeau : un dossier sur les positions de yoga)

-> https://consciousnessconceptstore.com/index.php/fr/francis/

b- Dans un prochain podcast ‘ L’éveil des consciences », j’ai pour but d’interviewer également un thérapeute guérisseur. Vous pourrez écouter cet extrait audio à la radio dans votre voiture ( si vous n’avez pas beaucoup de temps ! ) ou sur votre ordinateur, tablette et téléphone. Écoutez et abonnez-vous pour me suivre sur:

 

À bientôt,

Evelyne

About the author

4 Responses

Leave a Reply