Je tiens à vous parler du livre de Miguel Ruiz sur les 4 accords de Toltèque. Ce livre a eu un Franc succès, il a inspiré le romancier Bernard Weber et de nombreux thérapeutes Français. À ce jour plus de 100 000 exemplaires ont été vendus dans l’Hexagone.

 

J’ai  lu les 4 accords de Toltèques notamment parce que ça faisait un moment que je le voyais au Furet, il était bien mis en valeur dans le rayon, j’ai alors craqué !

Qui est Miguel Ruiz?

 

Miguel est un auteur Mexicain, avant cela, il était neurochirurgien, c’est alors qu’il a vécu une expérience de mort imminente qui lui a donné l’envie et la volonté de renouer et de retrouver le savoir de ses ancêtres Toltèques, il devient chaman et décide de transmettre la sagesse à tout le monde.

Afin que chacun puisse s’épanouir et travailler sur son développement personnel, je vais vous présenter les quatre accords de Toltèques 

Plongeons-nous au coeur de son livre:

Le début du livre m’a fait penser au film Inception avec la fameuse toupie où on se perd entre rêve et réalité. Le narrateur nous plonge dans une explication très profonde du rêve de notre vie, il parle du rêve sociétal, du rêve de la terre dans lesquels nous sommes plongés depuis notre tendre enfance. Cette visualisation est intéressante car nous faisons de notre vie le rêve que nous souhaitons, ces quelques mots ont fortement raisonné dans ma conscience..

Ce livre est une belle leçon de vie. L’objectif de Miguel est de passer avec soi-même quatre accords visant à briser nos croyances limitatives. Celles qui nous maintiennent dans une pensée limitante et qui est la cause même de nos souffrances. La cause mise en avant dans le livre est notamment le conditionnement culturel et social auxquels chaque être humain fait face durant son existence. En se disant ces propos ( par exemple)  » Il faut que je fasse » ,  » Il faut que je réussisse ». Ce sont des propos qui sont le reflet même de ce qu’on nous inculque depuis tout petit à l’école.

Bien que le livre aide à la réussite, il encourage surtout le bonheur à l’état pur, la pleine conscience et l’acceptation de ce que l’on est. De toute évidence, nous sommes beaucoup trop sévères envers nous ce qui nous guide vers à un profond mal-être de la NON -acceptation.

Ces principes ne sont pas nouveaux puisqu’après des recherches, j’ai découvert – la thérapie cognitive- qui démontrent à quel point le manque de distance ou la généralisation abusive sont des pièges- Des diktats sociaux

Le narrateur, fils de chaman, reçoit très vite des signaux dans sa vie lui permettant de comprendre et de ressentir notre but sur terre. C’est alors qu’ils se sent concerné par une cause, sa sensibilité l’amène à écrire des livres afin d’apporter sa petite graine de positivité- afin que chacun puisse s’épanouir et travailler sur son développement personnel.

Je vais vous présenter les 4 accords de Toltèques:

1- Que votre parole soit impeccable:

 

Il explique dans son ouvrage que bien souvent nous utilisons la parole à mauvais escient sans le réaliser. Les gens sont nocifs envers eux-mêmes, nous sommes nos propres démons. Ce point m’a interpellé et j’ai réalisé qu’il avait totalement raison ! nous étions doués pour nous auto mutiler en raison d’une sur exigence de notre part, que ce soit envers notre réussite, notre manière de communiquer, notre manière de se comporter, nos notes ( pour les étudiants).. on ne semble, en effet, que très rarement satisfait et très peu reconnaissant de nos exploits et de nos efforts fournis dans une situation donnée!

J’étais la première à réaliser à quel point, ma parole avait été dure de temps en temps, je médisais mes notes qui ne me semblaient pas assez bonnes, j’étais perfectionniste dans tout ce que j’entreprenais ce qui m’empêchait d’en tirer une gratification.

Bref c’était de la folie !

Pour en revenir à notre bonne parole: il s’agit de dire ce que l’on pense et de ne jamais utiliser la parole contre soi et contre autrui. Miguel Ruiz rappelle le pouvoir du verbe sur le psychisme

Qui n’a pas gardé en mémoire une phrase blessante d’un parent ou d’un professeur? et ne le fait pas encore raisonner une fois adulte? la parole est un outil qui peut détruire très vite. Il est très important de réaliser à quel point les mots ont un poids d’où « le poids des mots ». Par exemple, mettez-vous en situation, si l’on vous répète tous les jours que vous n’êtes pas assez bons dans ce que vous faites, vous finirez par y croire de manière inconsciente! car les paroles auront crée une realité SAUF si vous décidez de ne pas laisser entrer cette parole, si vous la bloquez et vous n’y croyez pas… dans cet acte réside une force mentale à développer et nous allons y venir en expliquant la deuxième règle de Miguel !

2- N’en faite jamais une affaire personnelle!

J’aime beaucoup cette deuxième règle qui me semble puissante. Combien d’entre vous ont déjà croisé un inconnu qui vous a méprisé parce que vous ne lui avez pas donné une cigarette dans la rue?

Posez vous cette question! c’est tout de même très commun. Vous n’avez bien sûr pas pris en considération sa parole négligente et méchante contre vous.. du moins j’espère 🙂

Voila toute l’explication de cette règle : Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité. Si vous êtes immunisés contre cela, vous n’êtes plus victimes de souffrances inutiles.

3- Ne faites jamais de supposition:

Au début, je ne comprenais pas bien le sens de cette règle, puis avec les exemples et les explications, j’ai compris qu’il fallait toujours communiquer à proprement dit avec son entourage. Ne jamais croire que l’autre ait compris notre point de vue sans même lui avoir expliqué. C’est à dire qu’il est important d’exprimer ses vrais désirs afin d’éviter les situations de malentendus, de stress voir même de drame!

Un exemple très parlant est évoqué : votre collège ou un voisin de vous dit pas bonjour ce matin, alors vous vous ferez une montagne de films-  » peut-être qu’il m’en veut ? » etc

Ce sont des suppositions qui sont certainement fausses puisque vous ne connaissez pas la réelle explication! mais vous êtes persuadés de vos films et vous continuez …

Pourtant la raison peut être totalement différente- Imaginez-vous que votre voisin ou votre collègue est tellement dans ses pensées ce matin et qu’il a mal dormi durant la nuit, qu’il ne vous voit pas- Il est dans sa bulle-.

4 – Faites toujours de votre mieux:

j’adore celle-ci car je la travaille au quotidien et elle me fait beaucoup de bien ! en cas d’échec ou de réussite ( au mieux), je me répète toujours dans ma tête « pas de pression, tu as fait de ton mieux » autrement dit, je suis convaincue que j’agis dans le bon sens pour mon bien et c’est tellement agréable de se le dire!

Bien souvent, nous sommes tellement difficile envers nous-mêmes que ça nous rend malheureux et insatisfaits, bien qu’en France nous soyons connus comme étant des râleurs,  nous devons et nous pouvons nous améliorer et aider les autres à s’améliorer en s’améliorant d’abord soi même 🙂 ( je sais, il y a beaucoup de « s’améliorer » et de « soi même » :p)

C’est un peu comme pour l’écologie, si nous commençons par nous changer nous-même , nous pouvons influencer les autres inconsciemment. Le plus important est d’y avoir contribué pour soi ! et c’est tellement génial

Miguel explique pour cette règle qu’il faut éviter la perfection, elle nous rend terriblement insatisfaits, il ne s’agit en aucun cas d’une norme à suivre .. si vous vous y exposez, vous ouvrez grand la porte à la frustration, la culpabilité et le regret.

Le but est de trouver le juste équilibre pour soi, il explique notamment que certains jours, faire ce qu’il y a de mieux pour soi, c’est dormir. Il faut l’accepter et l’apprécier, nous ne sommes pas des machines!

Prendre conscience de ces 4 éléments est déjà très fort! maintenant, il faut les mettre en pratique au quotidien. Depuis que je les pratique, j’arrive à m’observer et à m’auto recadrer en me disant  » tiens, tu n’as pas été sympa envers toi même, tu devrais plutôt penser cela »- Il s’agit d’une sorte de reprogrammation consciente du cerveau. Je suis toujours enjouée par la capacité cérébrale que nous avons et tout ce que nous ignorons, c’est pourquoi j’aime travailler sur moi-même en faisant des petites expériences ( vous verrez le meilleur cobaye c’est vous!)

Je vous encourage à lire ce livre qui est très enrichissant sur le plan du développement personnel et de la psychologie. J’aime beaucoup la manière simple dont c’est expliqué, c’est abordable et surtout rapide à lire.

N’hésitez pas à me laisser vos commentaires et à me dire vos pensées et vos actions mises en place depuis la lecture de ce précieux livre !

À bientôt,

Evelyne

 

Voici le livre dont je vous ai parlé 🙂

About the author

Leave a Reply